Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2017

Ibuka France a réagi aux récents propos tenus par le Sénateur Pierre Charon: rapprochement Macron-Bayrou comparé avec les Hutu et les Tutsi ; une lettre a été adressée au Sénateur ce 25 Février 2017.

senateur_charon2017-02-25vf    Monsieur le Sénateur,

En réaction au rapprochement entre le Président du Modem, François Bayrou, et le Fondateur de la France en Marche, M. Emmanuel Macron, vous avez publié un tweet ainsi libellé : « Quand les Hutu rejoignent les Tutsi, c’est donc la preuve que Macron est le candidat de Hollande ». Les rescapés du génocide des Tutsi du Rwanda et tous les Français qui, depuis plus de 20 ans, travaillent sur ce sujet sont profondément choqués par une comparaison aussi abusive. Qui de Bayrou ou de Macron est Hutu ou Tutsi ? Quel rapport entre les Rwandais, Hutu et Tutsi, et MM. Bayrou et Macron ? On cherche…en vain !

En banalisant un crime reconnu que partout ailleurs on réprime, vous n’avez pas seulement insulté la mémoire des victimes, vous avez aussi manqué à votre devoir d’élu. Vous devriez plutôt aider vos électeurs à comprendre la fulgurante ascension d’un homme inattendu, M. Macron ; à comprendre les raisons qui ont poussé M. Bayrou à faire le choix de s’allier à M. Macron. Au lieu de cela, vous leur proposez un mythe venu de l’ethnographie racialiste du début du XXème siècle à propos des « tribus » africaines. Dans ce Tweet, vous avez à la fois jeté le voile de la banalité sur le pire des crimes et cherché à endormir vos électeurs en leur racontant des histoires teintées d’exotisme. Ce n’est pas digne d’un responsable politique. Autant, l’alliance politique entre M. Macron et M. Bayrou est sans rapport avec l’histoire des Hutu et des Tutsi, autant votre Tweet fait étrangement écho à la propagande divisionniste et raciste qui a précédé et accompagné le génocide des Tutsi au Rwanda.

Pour toutes ces raisons, nous vous demandons de présenter des excuses publiques aux rescapés que vous avez offensés et au peuple français qui attendait de vous autre chose qu’un mythe emprunté à l’Afrique.

Marcel Kabanda

Président d’Ibuka France

Publicités

Read Full Post »

Plaquette de la troisième édition de la Semaine de la Mémoire au lycée Thierry Maulnier de Nice

plaquette-2017-web

Read Full Post »

Une loi réprimant le négationnisme du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 vient d’être votée par le Parlement français. C’est une révision de la loi pré existante réprimant le négationnisme du génocide des Juifs.

La nouvelle loi révisée stipule que tous les génocides reconnus par les tribunaux français et autres cours internationales tombent sous l’application de cette loi. Or il se fait que le génocide des Tutsi de 1994 a non seulement été reconnu par les Nations unies, mais aussi cette ONU a institué un TPIR (Tribunal Pénal International chargé de juger les crimes de génocide commis contre les Tutsi du Rwwanda de 1994).

http://fr.igihe.com/droits-humains/justice/une-loi-reprimant-le-negationnisme-du-genocide.html

Read Full Post »

Ibuka France:  A Mr Pierre Charon Sénateur: « Quand on divise les français entre Hutu et Tutsi, il y a danger! sauf à accepter que celui qui le fait est un ignorant »
(en référence à son commentaire sur le Rapprochement Macron-Bayrou : la douteuse comparaison du sénateur LR Pierre Charon avec les Hutus et les Tutsis, « @bayrou: Quand les Hutus rejoignent les Tutsi ! c’est donc la preuve que #Macron est le candidat de #FHollande » )

Très bon article: http://www.rwanda-podium.org/index.php/actualites/politique/716-paris-la-france-politique-toujours-hantee-par-le-genocide-contre-les-tutsis

Pétition:  Soyons nombreux à rappeler l’Histoire au sénateur Pierre Charon, tout est parti de la colonisation d’un pays: le RWANDA et d’une comparaison entre deux ethnies, l’une supérieure à l’autre selon les colonisateurs et quelques décennies plus tard: un massacre, le génocide des Hutus et des Tutsis.

https://www.change.org/p/pierre-charon-sénateur-pierre-charon-nous-citoyens-exigeons-votre-démission?recruiter=685949726&utm_source=share_petition&utm_medium=whatsapp

 

Read Full Post »

En aout 2016, des membres de la Cellule avaient rencontré 2 rescapés de Bisesero: ceux ci avaient exprimé leurs difficultés et notamment le besoin d’avoir chacun une vache.

Au retour à Chalette, les membres ont expliqué ce besoin et en janvier 2017, lors de l’AG, la Cellule a voté à l’unanimité un don de 800 euros pour acheter les 2 bovins.

Le voyage d’un membre d’Ibuka en février a permis de réaliser concrètement cette aide, l’argent fut donné et très vite, le 20 février, les animaux furent acheté; deux étables furent construites. Les rescapés et familles ont vivement remercié tous les acteurs de cet appui très utile.

img-20170221-wa0001

img-20170221-wa0000

Read Full Post »

Le Hangar (Chalette) et La Librairie des Ecoles proposent une rencontre musicale avec Gael Faye autour de son livre « Petit pays » (Editions Grasset) pour lequel il a obtenu 9 prix depuis sa sortie en août 2016

(Prix FNAC 2016, Prix du Premier Roman 2016, Choix Comité de Lecture Cultura pour les six Talents 2016 à Découvrir, Prix Goncourt des Lycéens 2016, Prix du roman des Etudiants  France Culture-Télérama 2016, Prix Liste Goncourt, Choix de L’Orient 2016, Prix Liste Goncourt, choix de la Pologne 2016, Prix Lauriers Verts 2016, Prix Liste Goncourt, choix de la Tunisie 2017)

Gael Faye et Samuel Kamanzi (guitariste) font à Chalette et au Montargois le cadeau d’une lecture musicale du Livre, le mardi 18 avril à 20 h 30 précises, avec dédicaces du roman et de l’album  « Pili Pili sur un croissant au beurre ».

Ouverture des portes: 20 heures

l’annonce: le-hangar-propose-une-rencontre-musicale-avec-gael-faye-autour-de-son-livre

Read Full Post »

Cette cérémonie est surtout pour  rappeler qu’en 1994, au Rwanda, a été perpétré un génocide ayant causé la mort de plus d’un million de personnes, enfants, femmes, hommes, vieillards, non pas pour ce qu’ils avaient fait, mais pour ce qu’ils étaient, des Tutsi. Ce génocide s’est accompagné des assassinats de tous ceux qui s’opposaient ou s’opposeraient à cette ignominie.

Un génocide n’est pas une simple affaire interne d’état, c’est une idéologie: la suite sur le lien

discours27_1_17

Read Full Post »